Les origines

Créée en 2002 par Nurt Astrid Villani, dirigée entre 2006 et 2008 par Jose Alejandro Hincapié, puis depuis octobre 2008 par Hernán Alcalá, la chorale Popayán trouve ses origines dans la rencontre des étudiants de la chorale latino-américaine de la CIUP et d'autres choristes attirés par la musique du continent latino-américain. C'est un répertoire traditionnel et populaire arrangé pour plusieurs voix qu'ils proposent à leur public. A leur répertoire: cumbia, son, joropo, etc..., leur but: recréer, pour découvrir et faire découvrir, la musique du continent latino-américain, à travers la diversité des modes d'expression des différents pays (ils chantent aussi bien en espagnol, en portugais qu'en quechua...). Cette diversité musicale est en résonance avec la diversité du groupe où se côtoient des chanteurs de toutes origines même latino-américaine !

Les choristes

Les Choristes

Les choristes sont des amateurs expérimentés et motivés. Ils travaillent ensemble régulièrement pour progresser musicalement et vocalement, tant au niveau individuel que collectif. L'une des rares chorales en France à travailler sur ce répertoire, ils ont été invités dans les années passées à se produire dans les communautés latino-américaines de Paris, dans des écoles, des hôpitaux, des églises, des galeries d'art ainsi qu'au Ministère de l'Education Nationale.
Actuellement nous faisons partie du Centre d'Animation Vercingétorix.

Le chef de chœur

Le chef de choeur Depuis octobre 2008, Popayán travaille sous la direction d'Hernán Alcalá. Il commence des études de chant et de direction au Venezuela. À son arrivée en France, il obtient le Diplôme d'Études Musicales (DEM) de direction de chœur dans la classe d'Ariel Alonso. Sa formation se poursuit ensuite en Hongrie auprès de Dénes Szabó. Actuellement, Hernán dirige plusieurs ensembles (chœur latino-américain Popayán, Mångata) et anime chaque année des stages en Hongrie et Slovaquie. En tant que chanteur, il a obtenu son DEM de chant au CRD de Pantin, et se produit au sein de diverses formations vocales professionnelles : le Palais Royal, les Métaboles, le Chamber Choir of Europe. En 2014, il fonde l'ensemble de voix féminines Mångata.
Avec ce dernier chœur, il a obtenu le premier prix et la mention spéciale du jury dans le Concours International Léopold Bellan, à Paris en 2016. Il a été finaliste et a obtenu un troisième prix dans la catégorie chœur à voix égales au Concours International Florilège Vocale de Tours, en 2017. En tant que chef de l'Ensemble Voces de Slovaquie, Hernán a obtenu une médaille d'argent au 24ème Concours Choral International de Musique Sacrée en 2016 à Námestovo, Slovaquie, et en 2017, une médaille d'or au Concours National de Chant Choral d'Éger en Hongrie.
Actuellement, Hernán dirige la chorale de musique latino-américaine Popayán, l'Ensemble Mångata, et co-dirige Abadachœur depuis 2016.

Les anciens chef de chœur

Après avoir accompagné Popayán à la guitare de nombreuses années, Alejandro Hincapié accepta début 2006 la direction du chœur. Afin de poursuivre d'autres aventures Alejandro passa ensuite le relais à un jeune musicien vénézuélien, originaire de Caracas.

Entre les années 1991 et 1997, en Colombie, Alejandro a suivi une formation intégrale pour devenir musicien professionnel, ayant pour dominante instrumentale la Flûte Traversière, et à la fin de laquelle il a obtenu le Diplôme de " Maître en Musique - Flûtiste ". Pendant cette période de formation il a travaillé en parallèle la direction chorale. À partir de 1998, en France, il a continué sa formation de flûtiste au sein de l'ENMD d'Evry avec Gilles Burgos. Au bout de trois ans, il a obtenu le DEM de Flûte. Aussitôt, il a voulu mener à son terme le travail qu'il avait commencé en Direction de chœœur en Colombie. Et ainsi, au mois de juin 2005, il a obtenu le DEM de Direction de Chœœur avec Bernard Thomas.

La chef de cœur

La chef de coeur

Nurt Astrid Villani Ramirez, musicienne colombienne, est à l'origine de cet ensemble. Arrivée en 1995 à Paris pour poursuivre ses études musicales, elle a obtenu le 1er prix en direction de chœœur grégorien et le 2ème en direction de chœur. Elle a aussi obtenu le diplôme Willens de pédagogie musicale. Aujourd'hui de l'autre côté de l'Atlantique, Nurt a donné un petit frère au chœur Popayan.


Los tres jefes


¿ Que significa Popayán ?

Surnommée la "Ville blanche", Popayán est l'une des plus belles villes coloniales de Colombie. Mais c'est surtout à Popayán qu'est née Nurt Astrid Villani Ramirez, la créatrice du groupe. Le nom d'origine vient du dialecte autochtone indien, le guambia et signifie: PO: deux; PA: paille et YAN: petite maison, c'est à dire "deux petites maisons de paille".

Notre tenue de concert

Depuis 2008 les choristes de Popayán sont habillés dans une nouvelle tenue noire avec un mola cousu sur le haut. Les Molas sont des applications multicolores et stylisées portés par les femmes Kuna de la côte est de Panama. Chaque Mola est réalisé à la main avec une technique de couture renversée, utilisant plusieurs couches de tissu et de couleurs différentes. Chaque Mola est un mélange unique d'éléments modernes et traditionnels et reflète la créativité de l'artiste.

Les origines des Molas se trouvent dans l'habitude des femmes Kuna de peindre leurs corps avec des éléments abstraits et géométrique. Depuis la colonisation et le contact avec les missionnaires, les Kunas ont commencé à peindre sur le tissu. Aujourd'hui les dessins sont réalisés avec une méthode d'application sur le tissu et peuvent également contenir des motifs naturels comme des fleurs, des oiseaux ou des animaux de la mer. Des thèmes de la culture populaire, de la politique ou des légendes peuvent être une autre source d'inspiration des artistes Kuna.

Notre ancien Tshirt
Page mise à jour le 18 juin 2014